Expertise en malfaçon de travaux : faire appel à un spécialiste

malfaçon de travaux

Tout le monde connaît les fissures dans les murs en briques ou en blocs de béton des maisons.  L’existence de quelques craquelures est communément permise et même attendue si l’édifice est vieillotte, mais il n’est pas toujours évident de savoir quel niveau de fissures est acceptable et quand des réparations sont nécessaires.

Pourquoi engager un spécialiste pour évaluer les défauts ?

Lorsqu’on cherche à obtenir des conseils sur l’impact de la fissuration des murs d’un bâtiment, il est important que ces conseils soient basés sur des principes d’ingénierie solides et des méthodes reconnues de classification des dommages. Il est essentiel d’effectuer une étude approfondie à partir de laquelle les enregistrements des dommages et des déformations doivent être clairement présentés au propriétaire du bâtiment. L’évaluation et la classification des dommages doivent être effectuées par un ingénieur structurel ou un expert en bâtiment expérimenté, en tenant compte de la nature, de l’emplacement et du type de dommage.

Comme vous l’avez sans doute compris, vous devez engager un spécialiste dans le domaine pour réaliser l’expertise. Cette tâche requiert des compétences avancées dans le domaine du bâtiment, aussi, vous ne devez pas engager n’importe qui ! Prenez le temps de bien évaluer les offres avant de conclure un contrat d’ expertise en malfaçon de travaux.

Identifier la gravité des fissures

Les fissures dans les murs en briques ou en blocs de béton peuvent être causées par un certain nombre de facteurs. L’un des plus déconcertants pour les occupants est l’affaissement ou le mouvement des fondations. Les changements dans les conditions du sol sous et autour d’une maison peuvent la faire bouger légèrement, ce qui peut entraîner l’apparition de fissures dans les murs.

Historiquement, les demandes d’indemnisation au titre des polices d’assurance ménage pour les réparations des bâtiments après un affaissement ont augmenté après des périodes de temps très sec. Cela a incité l’industrie à examiner en détail la façon dont les fissures étaient évaluées et quels travaux de réparation étaient nécessaires.

A titre d’information, les fissures sont souvent associées à l’environnement extérieur :

  • Les arbres entourant le bâtiment peuvent influencer les fondations existantes, provoquant un affaissement et une perte de pression portante sous les fondations existantes.
  • L’enlèvement des arbres existants peut entraîner un mouvement progressif du sol environnant à mesure que le sol argileux se réhydrate.
  • Tassement ou soulèvement des dalles de plancher sur des remblais inadaptés ou mal compactés sous la dalle.
  • Instabilité des sols en pente.
  • Attaque chimique du béton de fondation
  • Érosion des fines particules du sol due au passage de l’eau (par exemple d’un tuyau qui fuit).

La catégorisation des fissures dans le mur

En général, les catégories 0, 1 et 2, dont la largeur des fissures ne dépasse pas 5 mm, peuvent être considérées comme des problèmes « esthétiques » qui ne nécessitent qu’une redécoration. Les catégories 3 et 4 peuvent généralement être considérées comme des problèmes de « fonctionnement », c’est-à-dire qu’elles affectent l’étanchéité du bâtiment et le fonctionnement des portes et des fenêtres. La catégorie 5 présente des problèmes de « stabilité » et est susceptible de nécessiter une intervention structurelle.

Le BRE Digest 251 est la catégorisation est qui utilisé dans l’industrie comme moyen de classer les fissures et de déterminer si une intervention est nécessaire.

Dans tous les cas, pour réaliser l’expertise malfaçon travaux , vous aurez toujours besoin d’un expert fissure maison.

Réaliser des travaux de ravalement de façade à Toulouse
Pourquoi choisir la laine de verre comme isolant ?